Coup de blues

Bonsoir tout le monde !

Pas trop le moral ce soir, alors j’ai décidé de partager ma peine avec tout le monde ! Oui oui je sais je suis trop généreuse, cela me perdra !

Ce temps maussade et le froid qui ne quitte pas l’appart commence à me porter sur le moral, à moins que ce ne soit le boulot, les impôts, les feuilles mortes qui tombent ou même plus sûrement un tout ! Une chose est certaine je ne pète pas la forme et je suis plutôt de mauvaise humeur. Septembre ne m’a jamais réussi. Aussi loin que je me souvienne je n’ai jamais aimé les rentrées. Pas tant parce qu’elles sont synonymes de fin de vacances, ça c’était finalement la partie la plus sympa… revoir les copines, les amoureux… Mais plus parce qu’elles riment souvent avec changement et cela est parfois terrifiant. Encore plus cette année peut être.

Comme je vous le disais lors de mon dernier billet, on est enfin propriétaire d’un appart à Massy. Sauf qu’on y habite toujours pas. Les travaux n’avancent pas et plus le temps passe et plus les délais se rallongent. Les peintures sont à peine commencées. Entre le papier peint à décoller (ma manucure n’y a pas résistée), les meubles, fenêtres et autre à lessiver et les sous-couches à passer, on attaque seulement les couleurs. C’est assez décourageant. Surtout lorsque le RER B se met en grève et que je mets 2h30 pour aller bosser, alors que de Massy je n’aurais mis qu’1/2h. Rageant, n’est ce pas ? J’aimerai tellement que cela aille plus vite.

Au boulot, ça ne va guère mieux. Enfin, le boulot en lui-même me plait et j’apprécie de travailler avec mes collègues, enfin certains ! Mais depuis que la société a déménagé je fais beaucoup plus d’heures et j’enchaine les RDV jusque tard. On a également depuis bientôt 15 jours une nouvelle responsable et… enfin no comment. Et puis aujourd’hui j’ai un de mes collègues qui a trouvé très drôle de sortir un couteau et de proférer des injures en allemand contre son responsable opérationnel. Rien dans les actes au final mais plutôt flippant et surtout plus inquiétant. Voilà des changements qui croyez moi n’ont pas apporté grand chose de positif…

Côté perso… septembre a été là apporteur de prise de conscience. Et je déteste atterrir sur terre. Voilà 11 ans que je suis partie, 4 ans que je ne suis pas rentrée au Fenua et plusieurs années que les relations avec ma famille sont dirons nous compliquées et houleuses. J’ai enfin compris que ce n’était la faute de personne, c’est juste un fait. Pourquoi ? Je ne sais pas, trop de colères, trop de différences, trop d’incompréhension, trop de rancœurs, trop de peurs, trop de distances. Il serait temps de passer à autre chose mais voilà c’est compliqué, cela reste ma famille malgré tout.

Heureusement mon chéri, quand il n’a pas une angine qui le mène aux portes de la mort, est d’une patience d’ange, il me faut bien l’avouer. Surtout que je ne suis pas la plus adorable des copines en ce moment. Je crois que j’ai du mal à gérer le stress que je m’auto génère. J’aimerais tellement que les choses avancent plus vite, que tout change plus vite.

Finalement je suis toujours aussi contradictoire, le changement me fait peur et en même temps j’aimerais qu’il arrive. Il y a quelques années j’aurais dit que ma vie est compliquée, maintenant je sais que je me la complique à loisir et que si j’arrivais à lâcher prise tout serait plus simple. Mais voilà si septembre annonce souvent des changements, ce n’est pas l’heure des bonnes résolutions !!!

Voilà ce soir j’avais juste envie de faire mon Caliméro !

Bonne soirée ! Bisous
L.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s