Les 5 ans de Melle C. : le lieu !

Hello !

Me voilà de retour à mon clavier pour vous raconter la fête d’anniversaire des 5 ans de Melle C. Je vous parle bien évidement de la fête avec les copains de classes, non parce qu’avec elle on finit par s’y perdre vu le nombre de fois où elle le fête !

L’année dernière elle m’avait extorquée traîtreusement la permission d’inviter des copains de classe et n’ayant pas trouvé de réelles raisons pour revenir sur ma parole nous avions organisé quelque chose à la maison. Cette année elle a commencé à faire sa liste dès le mois de juin sans me demander mon avis ! Je suis faible : j’ai cédé. Toute la question était donc de savoir combien d’invités et où nous allions le faire.

Et finalement notre début d’année scolaire ayant été plus que mouvementé j’ai assez vite abandonné l’idée de le faire à la maison. Trop de galères : vous imaginez 5 ou 6 gamins courant partout dans mon appart avec L’Homme malade. J’ai tenté et j’ai renoncé et puis je n’avais pas forcément envie que tous les parents des copains de Melle C. soit au courant de notre situation. Et puis je voulais aussi que cet anniversaire soit festif et permette à Melle C. de penser à autre chose qu’à la maladie. Bon finalement cela aurait pu être faisable vu que L’Homme n’avais rien, mais nous l’avons appris trop tard : le lieu était trouvé quasiment trouvé et le schmilblick était mis en route. Quand je vous dis que ça continue malgré tout à nous pourrir la vie cette saleté d’erreur de diagnostic. Bref…

Mais revenons à nos moutons. Une fois que l’on a eu décidé de ne pas le faire à la maison il a bien fallu trouver un lieu. Comme toujours dans ces moments-là, Google est mon ami. Mais Google ne peut pas faire de miracles et lorsque l’on n’habite pas dans Paris intra-muros, les choix sont assez vite limités et se résume à 2 salles de jeux indoor ou des fast-foods.  Autant vous dire que cela s’est très vite résumé à un choix : choisir une salle de jeux indoor.

Melle C. avait été invité l’année dernière à deux anniversaires dans une des salles de jeux situées à 20 minutes de chez nous. Je trouvais que cela ressemblait assez bien à l’idée que je pouvais me faire de l’enfer pour les parents : un endroit pas très grands, un nombre d’enfants au m² sous amphétamines frisant le supportable, un niveau de décibels nocif pour la santé. Bref après y avoir récupéré deux fois ma fille, j’avais dit jamais je passerai 2h là dedans sans devenir folle. Une maman m’avait assez justement remarqué qu’elle préféré cela à avoir 15 gamins chez elle. C’est sûr que vu sous cet angle je pouvais la comprendre… mais quand même. Sauf qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !

Alors que j’avais enfin arrêté mon choix sur une salle, Super Nounou, au détour d’une conversation, m’apprend que le papa d’un copain de classe de Melle C. allait ouvrir une structure de ce genre beaucoup plus près de chez nous…  En voilà une super nouvelle. Non parce qu’il faut bien l’avouer les deux salles sur le marché ne m’avait pas emballée des masses.

Nous avons donc, été faire un premier repérage pendant les vacances d’octobre. Et j’ai trouvé le lieu très sympa. Oui oui c’est bien moi qui dit ça ! Moi la nana qui déteste aller au parc, qui a horreur de ce genre de lieu et qui préférerai aller chez les parents de L’homme… euh non là je divague ! Bref ce genre de lieu c’est très peu pour moi en général.  Trop petit, trop de monde rien de telle pour une agoraphobe comme moi. Sauf que voilà, ici la salle est immense, les structures de jeux propres et neuves, le parcours pour les plus petits est un peu à l’écart et complet et pour les grands c’est le bonheur assuré. Et cerise sur le gâteau même les très grands enfants ont le droit d’aller jouer dedans, de faire du toboggan et de s’amuser ! Et ça c’est quand même vachement cool !

Nous sommes restés tout l’après-midi et bien plus tard que ce que j’avais imaginée. Les enfants étaient aux anges. Melle C. m’a sorti un « j’adore Maman », oui bon elle adore tout en ce moment ! Et Petite L. a fini par s’endormir dans mes bras de fatigue à force de faire et refaire du toboggan ! Et moi je me vraiment amusée.

Je crois que nous avons le lieu pour une super fête d’anniversaire ! Maintenant il ne reste plus qu’à décider du nombre d’invités, lancer les invitations et c’est parti !

A très vite pour la suite

L.