Mes nuits en enfer… ou presque !

Bonjour, 

Voici le pendant de ma journée en enfer… ou presque ! Un petit billet pour justifier ma trop rare présence sur ce blog !

Ce billet j’aurais pu l’appeler : presque 4 ans sans une nuit complète !

Lorsqu’on attend son premier enfant on a toujours un tas de copines qui vous rappelle sans cesse qu’il faut profiter de ce moment béni où nous sommes encore nullipare pour dormir, qu’ensuite les nuits seront plus compliquées, en tout cas les premiers mois. Je les ai écoutées, j’avoue que parfois elles me saoulaient un peu mais au vu de leurs cernes je subodorais qu’elles n’avaient pas tout à fait tort. Alors pendant ma grossesse et une fois arrêtée j’ai tenté de dormir le plus possible afin d’être reposée le jour J. Sauf que 36h de travail ont largement anéanti tout le stock que j’avais pu faire. Mais une chose est sûre personne ne m’avait dit que ça ne durerait pas quelques mois mais plusieurs années. Et que l’arrivée d’une 2ème ne fait qu’empirer les choses.

Pourtant sur le papier cela avait plutôt bien commencé : Melle C. a fait sa 1ère nuit à 2 mois et Petite L. à 1 mois. Oui je sais dit comme cela je vends du rêve ! Sauf qu’en réalité je devrais plutôt dire à 2 mois et à 1 mois mes filles ont arrêté de réclamer à manger la nuit. Parce qu’elles n’ont pas arrêté de se réveiller et donc de nous réveiller.

Je ne dis pas que je n’ai jamais eu de nuits complètes. J’en ai eu… juste assez pour ne pas être bonne à être internée ! En fait cela fonctionne par période, sauf que maintenant qu’elles sont deux leurs périodes ne tombent jamais au même moment. Résultat depuis 1 an je n’ai pas eu plus de 2 bonnes nuits d’affilées !

Mais comme il vaut mieux en rire qu’en pleurer voici toutes les excuses que me sort Melle C. pour nous réveiller :

1-      Maman, j’ai envie de faire pipi (euh ma chérie tu sais où sont les toilettes alors pourquoi me réveilles tu ???)

2-      Maman, j’ai peur du noir (tu as 2 veilleuses ma chérie c’est peut-être suffisant)

3-      Maman, j’ai fait un cauchemar (les loups/crocodiles/sorcières n’existent pas mais si moi à ce rythme-là je vais me transformer en sorcière !)

4-      Maman, tu peux rester avec moi un petit moment ? (euh il est 4h du mat ma chérie)

5-      Maman, je voulais juste un bisou/un câlin (ça ne pouvait pas attendre demain ?)

6-      Maman, j’ai froid tu peux me remettre la couette ? (tu pourrais peut-être tendre la main pour l’attraper toi-même ?)

7-      Maman, j’ai perdu mon doudou préféré… (tu as 10 doudous autour de toi, tu ne peux pas en choisir un autre ?)

8-      Maman, j’ai plus sommeil (à 3h du mat’ ? moi j’ai ENCORE sommeil)

9-      Maman, je n’arrive pas à dormir (y’a encore 2 minutes tu dormais alors continue)

10-   Maman, tu m’aimes ? (à cette heure-ci ? je n’en suis plus très sûre)

Et comme c’est plus drôle certaines nuits on cumule. En moyenne nous sommes à deux réveils par nuit. Depuis quelques semaines, sur les conseils de ma pédiatre, nous avons édicté des règles : seul un motif valable me fera lever, comprenez par-là : pipi (parce que changer des draps en pleine nuit ce n’est pas mon truc !) et/ou un cauchemar, seulement la maline a trouvé la faille : il m’est difficile de m’assurer que le motif soit valable sans me lever, alors une fois debout et bien puisque j’y suis autant faire un bisou/remettre la couverture/chercher doudou… etc… Une vrai arnaqueuse qui histoire d’éviter de se faire gronder se rendort en me murmurant « je t’aime fort jusqu’au bout du ciel ».

Petite L. était encore trop petite son nombre d’excuses est plus limitées… mais elle fait déjà preuve d’inventivité !

1-      Maman, mon reflux m’embête (put** de RGO à la c***)

2-      Maman le médicament que tu me donnes pour mon reflux me fait mal au ventre (put*** de médicament à la c*** – motif qui n’a duré qu’une petite semaine mais quelle semaine !)

3-      Maman, il est 4h c’est l’heure de se lever (non 4h n’est jamais une heure pour se lever)

4-      Maman, il est 5h je ne veux vraiment plus dormir (5h non plus… réessaye dans 1h ce sera à ton père de se lever)

5-      Maman, il est 5h je veux m’amuser à faire le tour de mon lit et à papoter avec ma sœur (pitié ne réveille pas ta sœur)

6-      Maman j’ai fait un cauchemar

7-      Maman, il y a eu un petit bruit de rien du tout qui m’a réveillée et comme j’ai pas assez dormi je suis de mauvaise humeur (moi non plus j’ai pas assez dormi et je suis également de mauvaise humeur).

Et comme pour sa sœur les motifs se cumulent parfois. Résultat en ce moment je tourne à 4 réveils par nuit : mes filles aiment la parité : 2 réveils chacune. Bref, il faut que je l’admette une bonne fois pour toutes mes filles ont un sommeil de m*** et génétiquement parlant je dois être la fautive !

Alors je prends mon mal en patience et j’imagine ma douce vengeance quand elles seront plus âgées :

1-      Réveil en fanfare le dimanche matin après une soirée de fiesta

2-      Les réveiller pour leur demander un câlin/un bisou

3-      Les réveiller pour leur raconter mes cauchemars

4-      … j’ai encore quelques années pour peaufiner ma liste !

Des idées pour compléter cette liste ? Ou mieux des idées pour les faire dormir ?

Bisous

L.